Pour en savoir plus sur la soirée du 18 Avril à l'Ivraie,

voici le programme et les liens pour découvrir nos invité e s 

 

Soirée concert « D'en bas... » 

 « D'en bas...

C'est une histoire de voix qu'il faut écouter et faire entendre.

C'est une réunion inattendue de paroles et de chants populaires,

Récoltés de l'Amérique latine à Douarnenez, en passant par le pays basque.

 

Avec Juan Manuel Vazquez (Chanteur argentin), 

« Duo du bas » de Douarnenez  

Elsa Corre et Hélène Jacquelot

et Des Figures (Lectrices) »

 

C'est où, C'est quand:

Jeudi 18 avril - 20h

Librairie l'Ivraie – Douarnenez

Vendredi 19 avril – 19H30

Café des Halles – Douarnenez

Dimanche 21 avril – 15h

Café Théodore – Tredrez Loquemeau

 

Pour en savoir plus:

 

Juan Manuel Vazquez (Argentine)

 

Avec des rythmes du Nord-Est et du littoral argentin, du Brésil et du Pérou, du Chili et d'Uruguay, Juan Manuel nous peint une belle Amérique métissée. Il raconte entre chaque chanson des histoires des habitants de cette terre, le quotidien de ces derniers qui luttent chaque jour pour avancer. Son répertoire est formé de compositions des frères Nuñez, El Chango Spasiuk, Victor Jara, Chico Buarque, Alfredo Zitarrosa y Vitor Ramil, entre autres.

http://vazquezjuanmanuel.blogspot.com.ar/

Duo du bas (Douarnenez)

Le duo du bas, c’est deux voix de femmes qui veulent faire entendre celles des autres.

Elles mélangent  et s'arrangent pour donner nouvelle chair à des chants qui ont taillé la route sur le bout de la langue ou bien, cachés dans la tête de celles qui ont dû ou voulu partir.

En voyageant et en puisant dans les chants populaires de femmes de Douarnenez et venants d’ailleurs, elles se forgent un répertoire à la mesure de leurs rencontres : galiciennes, basques, ukrainiennes…

http://duodubas.jimdo.com/

 Des figures (Tregor)

 Des figures partagera des tranches de vie d'Argentine et du Chili, issues de leur ouvrage CARNE. Des figures, c’est une équipe de documentaristes, qui auto-édite ses travaux, qui participe à des aventures collectives. Ses médiums sont multiples (livres, films, installations, expositions, rencontres, ateliers…) L’enjeu est avec sincérité et responsabilité de communiquer (au sens le moins marchand du terme), de révéler depuis des visages et des parcours ordinaires une humanité, des enjeux de société.